PCIAT-Centre de l’Opération Maliko : le Colonel Elisée Jean Dao auprès des blessés

Le Chef d’état-major de la Garde nationale, le colonel Elisée Jean Dao, est arrivé ce vendredi 16 octobre 2020 à Sevaré pour voir, réconforter les blessés de l’attaque du poste de sécurité de Sokoura (Mopti) et de l’embuscade du renfort, qui avait dépêché pour secourir ce poste.

Accueilli à l’Aéroport International Ambodedjo par le colonel Moussa Yoro Kanté, Commandant du PCIAT-Centre de l’Opération Maliko, il s’est rendu directement aux chevets de ces blessés à l’hôpital Sominè Dolo et à l’Infirmerie militaire du Camp Hamadoun Bocary Barry dit Balobo de la ville de Sévaré.

Le colonel Dao les a transmis les messages d’encouragement, de soutien et de prompt rétablissement des autorités. Il a déclaré que malgré leurs blessures, ces militaires sont engagés moralement. Et d’ajouter que leur prise en charge se fait dans les conditions optimales.

Ensuite, le Chef d’état-major de la Garde nationale s’est rendu au gouvernorat de la 5ème région administrative à Mopti pour une visite de courtoisie au gouverneur de la région, le général Abdoulaye Cissé. Les deux personnalités ont échangé sur les mesures idoines à prendre afin que les populations puissent recouvrer la quiétude. Le gouverneur a souligné la bonne collaboration entre l’administration régionale et les Force de défense et de sécurité dans la région.

Après le gouvernorat, le colonel Elisée Jean Dao s’est rendu successivement au PCIT-Centre, au Poste de Commandement de la Zone de défense N°6, à la Gendarmerie, à la Région Aérienne N°2 et au Groupement de la Garde nationale de Sevaré. La visite de ces différentes structures a été l’occasion pour le Chef d’état-major de la Garde Nationale de s’imprégner de la situation sécuritaire sur le terrain, les moyens employés. Et surtout les difficultés auxquelles sont confrontées les FAMa dans l’accomplissement de leurs missions quotidiennes.

Le colonel Dao dit avoir constaté une bonne symbiose entre les différentes composantes des FAMa. Il a échangé avec le renfort montant de Sokoura au Camp Hamadoun Bocary Barry dit Balobo et les Gardes à leur Groupement. Le colonel Elisée Jean Dao a mis, ce moment, à profit pour prodiguer des conseils à la troupe. « Il faut accepter la sueur pour éviter le sang. Nous resterons à vos côtés. La place d’un chef c’est auprès de ses hommes. Il faut créer la cohésion ».

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*