Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique/Gouvernance

PDAC 2023 : Le Mali reste une destination sûre pour les investisseurs miniers

Le gouvernement met tout en œuvre pour la sécurisation des investisseurs et leurs investissements

L’un des temps forts les plus attendus et qui a marqué la présence du Mali au salon du PDAC 2023 au Canada a été la présentation des potentialités du pays par le Ministre des Mines, de l’Energie et l’Eau, M. Lamine Seydou TRAORE. C’était en présence de l’ambassadeur du Mali à Ottawa, Mme Fatouma MEITE.

Le public composé essentiellement d’investisseurs et d’hommes d’affaires avait massivement fait le déplacement témoignant de l’intérêt qu’il accorde à notre pays.

Prenant la parole, le Ministre Traoré a rappelé que le Mali est une veille nation démocratique où est née la première charte des droits de l’homme la plus connue qu’est la charte de Kourankanfouga.

Il a rappelé que la situation actuelle du pays se caractérise par la volonté des Hautes Autorités de la Transition de mener des reformes indispensables au retour définitif de la stabilité et à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Parlant des ressources minirales, outre l’or, de Mali regorge de plusieurs autres ressources minirales en grande quantité dont le lithium, un minerais critique, très recherché aujourd’hui pour la confection des batteries pour l’énergie solaire, a indiqué le Ministre.

A cet effet, le Mali dispose de l’une des plus grandes mines de lithium en cours d’installation dans la localité de Bougouni et dont la production va commencer très bientôt.

Aujourd’hui, la vision des autorités qui ont engagé des reformes dans le secteur est de faire en sorte que l’Etat, les populations et les entreprises profitent de l’exploitation minière.

Le code minier met un accent sur le contenu local afin de faire bénéficier davantage l’Etat et les populations des ressources minirales du pays.

Déjà, l’or contribue beaucoup à l’économie de notre pays avec plus de 25% d’apport au budget national, 75% des recettes d’exportation et 10% du PIB, a rappelé le Ministre des Mines, de l’Energie et l’Eau.

En 2022, la production d’or a été de 72,2 tonnes dont 6 tonnes pour l’orpaillage artisanale. Cette tendance en augmentation devrait continuer en 2023, comme l’a témoigné la société B2GOLD dans sa présentation au cours l’événement.

Le Ministre TRAORE a expliqué que le Mali est et reste une terre d’accueil pour les investisseurs. Toutes les reformes menées ou en cours dans le secteur minier ont pour objectif ultime de concilier les intérêts des bénéficiaires que sont l’Etat, les populations et les entreprises.

Des intérêts qui ne sont pas antinomiques, a estimé le Ministre.

Il a rappelé les efforts en cours et résultats obtenus dans le cadre de la sécurisation de l’ensemble du territoire, en mettant l’accent que les zones minières restent non affectées par l’insécurité contrairement à l’image que certains médias véhiculent.

Pour le Ministre TRAORE, le Mali reste une destination sûre pour les investisseurs et l’Etat met tout en œuvre pour préserver leurs investissements.

Ccom / MMEE

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page