Portrait du colonel Antoine Fleuret, chef du génie militaire interarmées de la force Barkhane

Le colonel Antoine Fleuret, chef de corps du 1er régiment étranger du génie (1er REG), est actuellement déployé au sein de la force Barkhane en tant que Joint Force Engineer, à la tête de la cellule du génie militaire interarmées (J.ENG).

Son sens du service l’a amené à rejoindre les rangs de l’armée de Terre en 1995 en intégrant l’école spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : « Ma principale motivation c’était de servir la France. Pour ce service, le choix de la vie militaire me paraissait le plus naturel. L’action collective est celle où je me sens utile et que j’affectionne particulièrement. Les plus belles victoires sont toujours collectives ».

Sorti d’école, sa première affectation fût le 1er REG, régiment qu’il n’a pas choisi par hasard  « Au sein de la légion étrangère, nous trouvons des profils très variés, de diverses origines, nationalités. Cela demande un style de commandement adapté où la rigueur et la discipline sont intrinsèquement liées à la bienveillance et la solidarité. »

La diversité est d’ailleurs une notion que le colonel retrouve dans sa fonction actuelle au sein de la cellule J.ENG.  « J’ai actuellement des unités issues de sept régiments et entités du génie différents sous mes ordres. C’est très enrichissant ».

Aux ordres du colonel Fleuret, la cellule J.ENG de la force Barkhane a pour mission principale l’optimisation et l’arbitrage de l’emploi des ressources et capacités génie. « Mon rôle c’est d’être le garant du bon emploi et de l’optimisation des ressources du génie en m’assurant que les sapeurs insérés dans les groupements tactique désert au sein des opérations apportent un appui à bon escient. Pour cela la cellule participe à la planification des missions pour anticiper et optimiser l’appui génie. »

En somme le génie militaire interarmées est chargé d’appuyer, soutenir et sécuriser l’emploi de la Force par l’aménagement de ses espaces d’engagement et de stationnement par :

  • l’appui direct: participation au combat de contact, renseignement terrain, appui à la mobilité et à la contre-mobilité, travaux de sauvegarde-protection, appui au déploiement d’urgence, lutte contre les engins explosifs improvisés (dont les opérations de fouille) ;
  • l’appui général: appui au déploiement opérationnel, appui au déploiement lourd, énergie électromécanique appliquée, traitement de l’eau, ainsi que l’emploi de la main d’œuvre militaire terre et air en étroite coordination avec l’adjoint du soutien interarmées ;
  • le génie aéronautique: maintien en condition opérationnelle des pistes revêtues et terrains sommaires, reconnaissance de terrains sommaires, expertise de pistes revêtues.

« Ce qui est satisfaisant, c’est que nous avons une vision très concrète de ce que l’on réalise. Quand nous voyons les résultats des unités du génie déployées sur les opérations, nous avons le sentiment d’avoir fait quelque chose d’utile ce qui procure un réel sentiment d’accomplissement »  confie alors le colonel Fleuret.

Ministère de la Défense (France)

SUIVEZ-NOUS PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Facebook Groupe

🔵Instagram
…………………………………
NOS CONTACTS👇

☎ Tel: +223 20 24 26 71
☎ Portable: +223 66 17 21 09
✉ Mail: contact@malivox.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.