RCP : les élèves parachutistes découvrent le ciel

115 soldats du Régiment ont fait leur baptême de feu, le 10 juillet pour prendre le nom et l’allure d’un parachutiste.

Ces jeunes doivent effectuer une série de saut de 600 mètres de haut pour être confirmer à la tâche.

Composés de 3 groupes, 47 des 115 élèves parachutistes ont commencé le saut le lundi 8 juillet 2019. Le lieutenant Mahamadou Bah a rappelé aux chuteurs les différentes règles à observer pour la sécurité.

Embarqués dans le TZ22T de l’Armée de l’air, es élèves parachutistes ont été largués dans la zone de saut située à quelques centaines de mètres de l’Agence nationale de météorologie.

Le général Kèba Sangaré, chef d’état-major de l’Armée de terre s’est dit très satisfait de la formation de ces élèves parachutistes. Il a rappelé la mission de l’Armée de terre qui est la préparation opérationnelle des troupes.

Selon lui, le 33ème régiment des commandos parachutistes constitue l’un des maillons essentiels pour la mise en œuvre des troupes par voix aérienne ou le largage des colis.

Le Chef d’état major de l’Armée de terre a noté que tous les anciens parachutistes vont effectuer leur saut. Car tout parachutiste doit faire 6 sauts de combat dans l’année. Il a remercié l’Armée de l’Air pour sa disponibilité et son professionnalisme pour la réussite cette formation de Brevet.

Forces armées maliennes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.