Région de Mopti : l’engagement des femmes à enrichir les débats sur leur leadership et leur autonomisation

Les 8 et 9 mars derniers, l’Unité Genre du bureau régional de la MINUSMA et la Direction régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille (DRPFEF) se sont donné la main pour commémorer la Journée Internationale des Femmes (JIF), en mettant en exergue le thème de l’édition 2021 « Leadership féminin, pour plus d’égalité au Mali dans le contexte de la Covid-19 ».

Le 8 mars dernier, à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Femme, une série d’activités se sont successivement déroulées. La première était une session de réflexions sur le leadership féminin, entre les femmes Casques bleus du contingent sénégalais (SENBAT-10). Cette première activité s’est clôturée par des animations sportives tenues dans le camp du bataillon sénégalais, situé à Sévaré.

Plus tard, en fin de journée, la deuxième activité commémorative a été organisée dans l’enceinte du Bureau régional de la MINUSMA, en présence d’une centaine de participants parmi les membres du personnel de la Mission ainsi que quelques représentants de la société civile de Mopti.

À l’entame de la cérémonie, la Cheffe du Bureau régional de la MINUSMA à Mopti Fatou Thiam a procédé à la lecture du message du Secrétaire Général des Nations Unies.

« Dans le cadre du relèvement après la pandémie, les mesures de soutien et les plans de relance doivent cibler spécifiquement les femmes et les filles. Il faudra notamment investir dans des entreprises appartenant à des femmes et l’économie des services à la personne. Le relèvement nous offre l’occasion de rompre avec des siècles d’exclusion et d’inégalités », a cité Mme Fatou THIAM.

La soirée a été marquée par une série de démonstrations de manœuvres mettant en avant le rôle des femmes Casques bleus de la Côte d’Ivoire et du Sénégal dans le cadre de leur travail au sein de la Mission onusienne au Mali. Les Casques bleus du Togo, femmes et hommes compris, ont quant à eux, honoré le leadership féminin à travers une pièce de théâtre, apportant ainsi une touche artistique à cette célébration.

Pour la responsable de l’Unité Genre au Bureau régional de la MINUSMA à Mopti, Astride ERDAIN, « Cette journée n’est pas une fête, mais plutôt un moment pour les hommes et les femmes de réfléchir sur l’état d’avancement de la lutte en faveur du respect des droits des femmes, dans un contexte sanitaire qui ne fait qu’augmenter les défis ».

Dans l’optique de faciliter la poursuite des conversations sur le sujet et de valoriser les contributions diverses des femmes, le lendemain, 9 mars, la MINUSMA et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont apporté leur soutien à la Direction régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille (DRPFEF) pour commémorer cette journée hautement symbolique pour la lutte des droits de la femme.

Cette cérémonie a été un moment pour les femmes membres des groupements et organisations de la société civile de plancher sur le thème national consacré à la vingt-septième édition de cette journée. Venues soutenir leurs sœurs, les Casques bleus de la MINUSMA ont également pris part à ces réflexions tenues dans les locaux de la DRPFEF. Par ailleurs, les femmes maliennes ont saisi cette occasion pour exposer fièrement les produits maraîchers, artisanaux ainsi que ceux dérivés de la transformation agricole et halieutique.

Selon Ousmane DIALLO, représentant le gouverneur de la région de Mopti à la cérémonie, « au Mali, les femmes sont surreprésentées dans les secteurs informels fortement touchés par la pandémie de la COVID 19. Dans ce contexte, les femmes en situation de pauvreté et de grande vulnérabilité sont les plus affectées à la fois par l’augmentation des charges et la perte de leurs revenus ».

Pour sa part, le Directeur de la DRPFEF a souligné le rôle transformatif profond qu’a suscité l’avènement de la COVID 19 dans le quotidien de tous et des femmes particulièrement. En outre, il a indiqué que « les programmes développés pour le post-COVID 19 visant le redémarrage économique doivent intégrer les besoins pratiques et intérêts stratégiques dans tous les secteurs ».

En marge des activités commémoratives de la JIF, le PNUD a procédé à la remise officielle d’une salle multiservice fraîchement construite au profit de 51 groupements des femmes de Mopti, dont le but est de faciliter la tenue de causeries éducatives, de sensibilisation et de renforcement de leurs capacités sur les thématiques liées à la promotion socio-économique des femmes. Elles pourront également s’en servir pour y exposer des produits locaux lors d’activités mettant en valeur leurs réalisations et résilience.

Financée par le Royaume du Danemark à hauteur de 22 millions de Francs CFA, la construction du hangar fait partie d’un projet plus large portant sur l’autonomisation des femmes. À travers ce hangar, le PNUD met à la disposition des femmes un cadre de réflexion neutre, d’échanges et de partage de connaissance et surtout d’expression de leur leadership féminin.

« Cette salle vous servira de cadre de regroupement, de concertation stratégique et d’identification des pistes et solution pour continuer à renforcer votre influence et leadership dans vos initiatives quotidiennes », a déclaré Henri MASHAGIRO, chef du sous-bureau de terrain du PNUD à Mopti.

Les régions du Centre continueront d’enrichir les débats sur le leadership féminin ainsi que le rôle des femmes dans la promotion de la paix et la réconciliation. De plus, en prélude à ces actions de commémoration de la JIF, l’Unité Genre de la MINUSMA s’était associée aux Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) pour appuyer les représentantes des organisations féminines dans l’organisation d’une table ronde synchronisée sur une dizaine de radios locales.

Cette table ronde a été organisée le 5 mars dernier, avec le soutien technique du Bureau de la Communication de la MINUSMA et de l’URTEL (Union des radios libres et télévisions libres du Mali). Les sujets débattus ont porté sur le thème international, à savoir le leadership féminin pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID 19, le genre et sur les violences basées sur le genre.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

Dailymotion

Youtube

Facebook Page

WhatsApp:

Groupe 1 Groupe 2  Message Direct

Telegram

Twitter

LinkedIn

Facebook Groupe

Instagram

TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*