Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Retrait de la MINUSMA : les derniers éléments de la Police des Nations unies quittent Ansongo

La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) continue son retrait programmé du Mali qui doit se terminer d'ici le 31 décembre 2023. Dans ce cadre, les dernières unités de la Police des Nations unies (UNPOL) stationnées dans le cercle d’Ansongo, région de Gao au Nord du Mali, sont récemment parties.

Ces unités étaient composées d’Officiers de police individuels (IPO) et d’un peloton d’Unités de police constituées de 25 éléments alternants entre le Sénégal et le Burkina Faso.

Ces forces assuraient la sécurisation de l’aérodrome d’Ansongo pour les vols humanitaires, effectuaient des patrouilles régulières y compris sur la Route nationale 17, principale voie d’approvisionnement de la région. Elles contribuaient grandement à la sécurisation des foires hebdomadaires et menaient également des opérations conjointes avec les Forces de sécurité maliennes (FSM).

La Police des Nations unies dans la localité avait également apporté son soutien aux autorités et à la population, dans le cadre de l’explication et de la mise en œuvre du concept de police de proximité, une démarche de gestion de la sécurité publique axée sur la participation des communautés.

Cette bonne collaboration avec les Forces de sécurité maliennes avait notamment permis la conduite de travaux de renforcement des infrastructures de la Garde nationale ainsi que la construction du Commissariat de Police de Ansongo au cours de l’année 2020.

L’alternance des pelotons des Unités de police constituée sénégalaise et burkinabé assurait une présence permanente à Ansongo et permettait de sécuriser l’axe Gao-Ansongo long d’environ 100 km. La levée du dispositif a eu lieu le 3 août 2023 avec le départ du peloton de la FPU sénégalaise du camp d’Ansongo en direction de Gao.

Le 6 août, le reste des effectifs d’UNPOL composé de neuf Officiers de police individuel dont trois Togolais, deux Sénégalais et quatre Nigériens, a également définitivement quitté Ansongo pour Gao.

Ce retrait intervient dans le contexte de la Résolution 2690 (2023) qui demande à la Mission d’effectuer un retrait ordonné et sécurisé en coordination avec les autorités nationales et locales. Cette démarche s’inscrit notamment dans le processus de transfert de certaines responsabilités. Après Ansongo, les camps de Ménaka et de Kidal entameront à leur tour le retrait des contingents de la Police des Nations unies.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page