Ségou : des formations en faveur de l’AEEM lancées par les ministres Amadou Keita et Madame Dédeou Ousmane Sidibé

Le Pr. Amadou Keita, ministre de l’enseignement Supérieur et de la recherche scientifique et son homologue de l’Éducation Nationale, Madame Dédeou Ousmane Sidibé ont co présidé la cérémonie d’ouverture d’une série de formations en faveur des responsables de l’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM). C’était dans la matinée du jeudi 02 septembre 2021 dans l’enceinte de l’université de Ségou. En présence des autorités coutumières et traditionnelles, les responsables universitaires et l’AEEM.

Suite à la recrudescence de la violence en milieu scolaire et universitaire, un forum fut organisé en 2018 autour de la question. A cet effet, des recommandations pertinentes destinées à lutter contre la violence dans l’espace scolaire et universitaire ont été retenues, et dont le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) est en charge de mettre en application.

C’est afin d’aider les membres de l’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM) à mieux cerner ses recommandations, que fut organisée ladite formation.

Prenant la parole, le ministre Amadou Keita fera savoir que l’organisation de cette formation a pour but de mieux outiller les membres du bureau de Coordination de l’Association des Elèves et Étudiants du Mali (AEEM) pour une meilleure appropriation de leur véritable rôle vis-à-vis à des élèves et étudiants du Mali en tant qu’association. S’adressant aux étudiants, il leur a demandé de faire en sorte que le Mali entier puisse être fier d’eux en faisant chacun le choix de l’excellence.

‘’Je suis très ouvert aux partenariats responsables’’, a-t-il fait savoir.

Pour ce qui la concerne, Madame le ministre de l’éducation nationale, Sidibé Dédeou Ousmane Sidibé, a invité les bénéficiaires de la formation à être attentifs et à suive avec beaucoup d’attentions les modules de formations qui leur seront destinés.

‘’Je remercie le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, pour cette belle initiative ayant pour but de pacifier notre espace scolaire et universitaire’’, a-t-elle mentionné.

Siriman Niaré, le secrétaire général du bureau de la coordination s’est réjoui de l’organisation de cette importante formation à leur endroit. Il a fait savoir que cela fait 6 mois que son bureau a été mis en place et qu’aucun cas de violence n’a pas été enregistré. Il a fait la promesse que son bureau restera dans la même dynamique.

‘’Les feuilles de route pour la mise en œuvre des recommandations du Forum sur l’insécurité en milieu scolaire et universitaire et la charte du vivre ensemble’’ ; ‘’Les missions et le fonctionnement des administrations des institutions d’enseignement supérieur (IES) et leurs règlements intérieurs’’ ; ‘’Les missions et le fonctionnement des administrations scolaires et leurs règlements intérieurs’’ ; ‘’Les œuvres sociales universitaires’’ : ‘’Les droits et les devoirs de l’AEEM en tant que qu’association’’ ; ‘’Rôle et place des valeurs culturelles et sociétales pour une jeunesse responsable’’ ; ‘’La citoyenneté, le civisme et le patriotisme’’ ; ‘’Le leadership des jeunes dans l’espace scolaire et universitaire’’ ; ‘’L’éthique et la déontologie’’, sont les 9 thèmes qui seront à l’ordre du jour pendant 5 jours. Une visite du barrage de Marakala, une soirée culturelle agrémenteront cette rencontre autour du savoir.

Cellule de COM MESRS

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*