Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Sévaré : La MINUSMA renforce les capacités opérationnelles des agents de santé militaire

Dans le cadre de la prévention du VIH /Sida et des maladies émergentes au sein des FAMa, la MINUSMA a ouvert le lundi 7 novembre 2022, un atelier de recyclage au profit des agents de santé militaire dans la salle de conférence du PCIAT Centre Sévaré.

Ils sont vingt-huit (28) participants venant des différentes Régions Militaires à prendre part à cet atelier. Pendant cinq jours, ces éléments se familiariseront avec la prise en charge des cas de VIH liés aux violences sexuelles dans les zones de conflits armés.

Le chef de la Cellule Sectorielle de lutte contre le VIH-Sida du ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Aboubacar TRAORE a déclaré que cet atelier est financé par la MINUSMA. Selon lui, il renforcera la capacité du personnel de la DCSSA. Il a souligné que la violence sexuelle dans les zones de crise est un thème d’actualité.

Le Colonel Aboubacar TRAORE a indiqué que les femmes et les enfants sont plus vulnérables dans les zones de conflits armés. Et de signaler que les hautes autorités du pays en collaboration avec les partenaires ont tout mis en œuvre pour la sécurité de la population civile et la prise en charge des personnes touchées par le VIH. Il a exhorté les participants à être professionnelle au cours de cet atelier.

Le chef de la Cellule Sectorielle de lutte contre le VIH-Sida du MDAC a également noté que la vision de son département est de mettre l’accent sur la prévention des maladies transmissibles dans les zones de conflits armés. Les autorités du pays conjuguent toujours les efforts pour mettre fin au Sida d’ici 2030, a-t-il martelé.

A en croire le Colonel TRAORE, le personnel de santé aura les informations nécessaires pour bien prendre soin moralement et physiquement des personnes touchées par des maladies. Il a ensuite noté que cet atelier a eu lieu grâce à un appui financier de la MINUSMA dans le cadre de la réforme du secteur de sécurité. L’animateur de l’atelier, Dr Pierre COULIBALY gynécologue à l’hôpital de Mopti a rassuré qu’il mettra le paquet pour recycler les agents de santé militaire sur la Violence Basée sur le Genre et la prise en charge médicale basée sur le Genre. Dr Pierre COULIBALY dit avoir des participants professionnels et engagés. Il a également salué les partenaires du Mali pour leur soutien sans faille.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page