Sommet extraordinaire de la CEDEAO: « Le Mali a aujourd’hui besoin d’une Assemblée Nationale conforme aux résultats des élections législatives » (Mahamadou Issoufou)

Le Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la CEDEAO sur la situation au Mali s’est ouvert ce 27 juillet par visioconférence. Le Président du Niger a appelé à la prise de « décisions fortes » pour la stabilité de notre pays.

Chef de file de la mission des Chefs d’Etat de la CEDEAO qui séjournait au Mali le 23 juillet, Mahamadou Issoufou a campé les enjeux du sommet de ce lundi. Dans son discours d’ouverture des travaux de la rencontre virtuelle, le Président nigérien a insisté sur l’effet déclencheur de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle sur la crise socio-politique actuelle.

La contestation menée par le M5RFP réclame, outre la dissolution de l’Assemblée nationale, la démission du Président IBK. Mais le Chef d’Etat nigérien a rappelé qu’une telle revendication est « contraire aux dispositions du Protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance ».

Mahamadou Issoufou estime cependant que « le Mali a aujourd’hui besoin d’une Assemblée Nationale conforme aux résultats des élections législatives, d’un Gouvernement d’union nationale, d’une nouvelle Cour Constitutionnelle, d’une enquête sur les événements des 10, 11 et 12 juillet 2020, ainsi que de la mise en œuvre rapide des conclusions du dialogue national ».

Ce sommet, programmé suite à la mission de très haut niveau des Chefs d’Etat de la CEDEAO, devrait aboutir à des décisions nouvelles qui permettront de dénouer la crise. La précédente mission conduite par l’ancien Président du Nigéria avait abouti à des conclusions rejetées par le M5RFP. Le déplacement des Chefs d’Etat à Bamako le 23 juillet avait, quant à lui, souffert du manque de propositions nouvelles.

Le sommet extraordinaire de ce lundi devrait aller plus loin que les précédentes décisions, même s’il est acquis que la démission d’IBK est exclue. Cette revendication ne fait d’ailleurs plus l’unanimité au sein des acteurs du M5RFP. Cependant, tous réclament le départ du Premier ministre actuel.

Malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*