Sortie du contingent 2021-2022 : une centaine de jeunes recrues présentée au drapeau

Le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, a présidé, ce jeudi 22 décembre 2022, la cérémonie de présentation au drapeau des recrues du contingent 2021-2022 des Forces spéciales.

Cette cérémonie, qui a enregistré la présence du Premier ministre, du Président du Conseil national de Transition, du ministre de la Sécurité et de la Protection ainsi que de plusieurs membres du Gouvernement aussi bien que du Gouverneur de la Région de Koulikoro, a eu lieu au Centre national d’aguerrissement de Samanko.

De couleur violette, le nouveau béret des Forces spéciales a été révélé, ce jeudi 22 décembre 2022 au grand public, lors de la cérémonie de présentation au drapeau des recrues du contingent 2021-2022. « La couleur du tout nouveau béret des forces spéciales tant prestigieuse, est réservée à la noblesse et à la volonté. Elle est associée au contexte de misère, de spiritualité, de pouvoir, de puissance, de connaissances, de créativité, de prospérité, de piété, de guerre, de paix, de sérénité, de secret, de magie, de cathartique et d’imaginaire », a expliqué le Commandant par intérim des Forces spéciales.

Aux ennemies de la nation malienne, cette couleur représente la mélancolie, la tristesse, la peur, la mort, les ténèbres, la crainte ainsi que la jalousie.

439 recrus du contingent 2021-2022, issus de différents corps, ont prêté serment devant le Chef suprême des Armées et le peuple malien de servir et défendre les intérêts de la patrie.

Le Commandant par intérim du Bataillon autonome des forces spéciales du centre d’aguerrissement (BAFS-CA) estime que « cette cérémonie est la preuve évidente d’une montée en puissance sans équivoque des forces armées maliennes ». Selon ses dires, c’est aussi « le témoignage inlassable des autorités de la Transition de faire de notre outil de défense une armée professionnelle, entrainée et dotée de moyens adéquats pour la réalisation des résolutions régaliennes ».

Cette cérémonie de présentation au drapeau a été marquée par plusieurs activités, notamment la révélation du tout nouveau béret des forces spéciales, mais aussi et surtout la coupure du ruban pour l’inauguration des nouveaux bâtiments du Centre par le Président de la Transition, Chef Suprême des Armées.

Elle a été également l’occasion de présenter les trois premiers de ce contingent 2021-2022. Le Soldat de 2e classe Youssouf MAÏGA, issu de l’Armée de terre, a terminé Major de promotion avec une moyenne générale de 17,91. Il est suivi par le soldat de 2e classe, Sibiri DOUMBIA, issu de l’armée de l’air, avec 17,68 de moyenne. Enfin, le soldat de 2e classe, Bréhima TRAORE, également de l’armée de l’air, se retrouve 3e de la promotion, avec 17,58.

C’est juste après cette présentation des majors de la promotion que le tout nouveau béret des forces spéciales a été révélé. Les opérateurs du Centre ont été les premiers à en être servi. Certains opérateurs ont également eu le privilège de recevoir, des mains du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, la Croix de la valeur militaire.

D’autres ont reçu l’insigne d’opérateurs, des mains du Premier ministre. Enfin, le Chef Suprême des Armées, a remis des insignes d’honneur à des opérateurs ayant pleinement contribué à l’épanouissement de l’Unité, dont le Capitaine Malick TESSOUGUE, qui a rejoint les forces spéciales, à titre volontaire, depuis 2012, alors qu’il avait dépassé ses 50 ans. À la retraite depuis 2020, ce vieil homme demeure, « une inspiration pour la jeune génération ».

Cet évènement historique a pris fin par un défilé militaire, la coupure du ruban pour l’inauguration des bâtiments suivie de la visite des locaux et d’une séance de tirs par les jeunes recrus.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Brigade Daoud Aly Mohammedine, estime que « De par leur niveau d’aguerrissement et surtout de flexibilité, les forces spéciales constituent une composante décisive de l’outil de Défense dont le renforcement et l’adaptation aux menaces actuelles ont toujours été le souci majeur des autorités dès les premières heures de la Transition ».

En l’absence de son collègue de la Défense et des Anciens Combattants, le ministre de la Sécurité a salué l’engagement personnel du Président de la Transition, mais aussi celui du peuple malien tout entier qui s’est largement mobilisé aux côtés des Forces armées maliennes.

Il estime que ce soutien a été un facteur déterminant dans la montée en puissance des forces qui ont, fort heureusement, repris l’initiative dans la conduite des opérations de défense et de sécurisation de notre territoire.

Présidence de la République du Mali

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*