Tombouctou: lancement de la police de proximité avec l’appui de la MINUSMA

Le 12 novembre dernier, la Direction régionale de la Police nationale de Tombouctou, en collaboration avec l’Association pour le Développement de la Région de Tombouctou (ADRT), et avec l’appui de la Police des Nations Unies (UNPOL) a officiellement lancé le projet « police de proximité » dans la région de Tombouctou.

Ce projet fondé sur le partenariat police-population, est financé par la MINUSMA pour plus de 170 millions de FCFA, à travers une contribution de l’Allemagne au Fonds fiduciaire des Nations Unies pour la consolidation de la Paix et de la Sécurité au Mali.

La cérémonie présidée par le Gouverneur de la région a réuni les autorités administratives, coutumières et religieuses ainsi que les leaders des associations de jeunes et de femmes des cinq cercles de la région. Les responsables locaux des Forces de Défense et de Sécurité Malienne (FSM), le Maire de la ville, les représentants du Chef d’UNPOL et du Chef de bureau de la MINUSMA étaient aussi présents.

Au cours de cette journée les représentant des FSM ont expliqué aux participants le concept de Police de Proximité, ses objectifs et son importance dans le cadre de la restauration de la confiance entre la population et les FSM. Il s’agit de permettre aux populations de comprendre clairement le projet afin d’obtenir leur implication dans la recherche et la résolution des problèmes, les conflits intercommunautaires mais aussi la lutte contre l’insécurité.

« Le projet de police de proximité va en droite ligne de la volonté des autorités maliennes, dans le cadre de l’amélioration des conditions de sécurisation des citoyens. Aujourd’hui, il s’agit de la promouvoir au plus près des populations pour leur adhésion, afin de résoudre le problème d’insécurité, » a souligné Moussoudou ARBY, Directeur de la Sécurité.

Les participants se sont dit satisfaits du projet « Police de proximité » qui permettra à terme de renforcer les liens entre populations civiles et forces de sécurité. En renouvelant leur reconnaissance à l’endroit de la MINUSMA, précisément UNPOL/Tombouctou, pour tous les soutiens et appuis reçus. Ils ont réaffirmé leur disponibilité à accompagner les forces de Sécurité Maliennes dans leurs missions. « Cette mise en œuvre de la police de proximité répond à un besoin qui existe. Les Chefs de quartiers, les leaders des femmes et des jeunes des différents quartiers ont été édifié sur le concept. Les populations sont satisfaites, à terme nous allons avoir un impact très visible, » a déclaré Baba MOULAYE, Président de l’ADRT.

« Nous ne pouvons que nous réjouir de cette initiative grâce à la MINUSMA. J’exhorte nos populations à une parfaite collaboration avec nos Forces de Sécurité pour mettre fin à ce fléau de banditisme et d’insécurité grandissante, qui sévit dans le Cercle de Diré, » a ajouté Tani MAIGA, une participante venue de Diré

Renforcer les FSM en matériels de maintien de l’ordre

En marge de la rencontre, une délégation composée du Chef du Pilier développement d’UNPOL, du Chef de la Section gestion des projets, du Point focal de la Police de Proximité Bamako et des UNPOL a remis au Gouverneur des matériels de maintien de l’ordre au profit de 112 éléments des FSM, comprenant 65 agents du Groupement Mobile de Sécurité de la Police de Tombouctou et quarante-sept 47 agents de la Garde Nationale.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’appui aux Forces de Défense et de Sécurité Malienne par l’équipement en matériels de maintien de l’ordre « ROBOCP ». Ce don s’élève à plus de 59 millions de FCA à travers un appui du CANADA au Fonds fiduciaire des Nations Unies pour la consolidation de la Paix et de la Sécurité au Mali.

Des Journées portes ouvertes

En prélude au lancement du projet Police de proximité, plusieurs activités ont été organisées, dont des « Journées porte ouvertes » au commissariat de police et à la légion de la Gendarmerie nationale. Le public a ainsi eu l’opportunité d’échanger avec le personnel en charge de la sécurité dans la ville et ses alentours sur ses missions quotidiennes, les difficultés liées à l’exercice de celles-ci mais aussi être édifié sur le concept de police de proximité.

« Les services de sécurité ne peuvent être efficace sans la collaboration des citoyens. Cette initiative permettra aux populations de connaitre ces services qui sont chargés de leur sécurité pour une meilleure fréquentation ».

Le sport, pour mobiliser les populations autour du projet

En raison de son pouvoir fédérateur, le sport a été choisi pour marquer le lancement de la police de proximité. Avec l’appui d’UNPOL, un tournoi inter-quartier de football dénommé « COUPE POLICE DE PROXIMITE MINUSMA » a été lancé. C’était le 07 novembre au Stade municipal sous le parrainage du Directeur régional de la Police nationale.

L’ouverture de ce tournoi a opposé le quartier Bellafarandi à celui d’Abaradjou. Chaque weekend les matchs drainent des milliers d’habitants de Tombouctou de tous âges et de tous horizons. La finale de cette compétition se disputera le 21 novembre prochain.

La résolution 2531(2020) demande à la MINUSMA de prendre des mesures actives, à l’appui des autorités maliennes, pour anticiper et décourager toute menace contre la population civile, notamment dans le Nord et le Centre du Mali. Pour y répondre efficacement, elle recommande d’adopter une démarche globale et intégrée.

« On est là dans une approche plutôt préventive que répressive. Cette action est une approche préventive de la sécurité, elle permet de créer une meilleure cohésion au sein de la cité, » a indiqué Yassine Fatnassi, Chef du Pilier développement, représentant le Commandant de la Police des Nations Unies.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*