Tombouctou : les Forces de Sécurité maliennes formées en droits et protection de l’enfant par la MINUSMA

Le 23 mars dernier a débuté, à la Préfecture de Tombouctou, une formation des formateurs sur les droits et la protection de l’enfant. Destinée à 25 agents des Forces de Sécurité maliennes (FSM), elle est organisée par l’Unité Protection des Enfants de la MINUSMA, en partenariat avec la Police des Nations Unies (UNPOL).

Les conflits armés occasionnent des violences physiques et psychologiques parfois irréversibles qui affectent durement les enfants : blessures, abus, recrutements/enrôlements, séparations, mauvaises conditions d’hygiène, retard dans la scolarisation, et bien d’autres souffrances.

« La protection de l’enfant est une responsabilité partagée et un devoir de tous, » a rappelé Alassane GOBI, Chef de la Section droits de l’homme et de la protection et représentant du Chef du Bureau de la MINUSMA dans la région.

En effet, les Forces de sécurité ont la responsabilité de protéger les enfants contre ces fléaux, quelles que soient les circonstances. Elles doivent, pour ce faire, intégrer dans l’exercice de leurs fonctions, le principe de l’intérêt supérieur de l’enfant ainsi que le respect de ses droits.

Durant trois jours, les participants parmi lesquels se trouvent des policiers, des gendarmes, des gardes nationaux et des éléments de la protection civile, verront leurs capacités renforcées en matière de cadre légal national et international de la protection de l’enfant, ainsi que sur le rôle des FSM lors des interactions avec les enfants.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp: 👇

👉 Groupe 1 👉 Groupe 2 👉 Message Direct

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*