Transition : le Premier ministre implique les Chefs Traditionnels et Coutumiers du Mali

Ils sont venus des 19 régions du Mali et du District de Bamako, à l’invitation du Premier ministre, Chef du Gouvernement pour échanger sur la conduite de la Transition, les enjeux et les défis.

Une grande première dans l’histoire récente de notre pays. Tous ont reconnu et magnifié cette démarche des autorités de la Transition.
Prenant la parole, le représentant des familles fondatrices de Bamako a salué l’initiative avant de lancer ‘’ Engageons-nous nous pour unir, et réconcilier les Maliens’’

‘’Le MALIKURA a commencé aujourd’hui » dira un des intervenants venu de Koutiala. Oumar Cheick Ouattara, au nom de la région de Koutiala la capitale de l’or blanc, a exprimé son souhait d’être associé aux rencontres avec la CEDEAO.  » C’est le peuple qui doit dire quand la Transition doit finir et non les partis politiques… » a-t-il déclaré.

Le représentant de la première région dira au Premier Ministre : « Nous vous soutenons et vous soutiendrons tant que vous êtes sur cette voie, celle du Mali »

« Kayes demande 5 ans pour la Transition », a-t-il martelé.

 » Pour la première fois, les Chefs de villages sont consultés. Nous soutenons majoritairement la Transition et sa prolongation  » a annoncé le représentant de Sikasso.

Les représentants des autres régions ont tour à tour défilé au pupitre pour témoigner de leur soutien à la transition mais également sa prorogation.

CCRP/Primature

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

1 Commentaire

  1. Ce n’est pas une grand première. De Moussa Traoré à IBK en passant par Alpha et ATT, les chefs traditionnels ont toujours répondu à l’appel des autorités, mais ils n’ont pas été écoutés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*