Trois militaires maliens tués dans deux attaques dans les régions Ségou et Tombouctou

Ce dimanche 16 juin, un engin explosif a causé la mort de deux militaires des forces armées maliennes à Sokolo, dans le cercle de Niono (Ségou).

« Deux éléments FAMa de la Gendarmerie, un lieutenant et un adjudant, ont trouvé la mort lorsqu’un Engin Explosif Improvisé (EEI) a explosé à leur passage à pied. C’était le dimanche 16 juin 2019 à Sokolo à l’entrée du site du nouveau poste FAMa », a indiqué l’armée dans un communiqué.

À Tombouctou, une mission d’escorte des forces armées maliennes est tombée dans une embuscade le même jour entre Tonka et Niafunké. Selon le décompte de l’armée malienne, le bilan est d’un mort et un blessé.

L’armée précise que son unité visée était sur le chemin de retour de sa mission. Par ailleurs, elle indique avoir effectué des ratissages dans la zone. « Dans sa fuite l’ennemi a abandonné une moto. Les évaluations suivront », annonce les forces armées maliennes.

Ces pertes interviennent au lendemain de l’annonce de la « neutralisation » d’une vingtaine de terroristes à Ménaka par les forces armées maliennes et l’opération française Barkhane.
Malivox.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.