Un faux policier arrêté à Koutiala

Mali – C’était devenu une routine pour lui, le jeune homme avait pris l’habitude de racketter des noctambules à Koutiala en se faisant passer pour un policier en patrouille. Depuis le 2 avril, le faux policier a été appréhendé par les vrais qui l’ont mis sous les verrous.

Son mode opératoire était bien huilé. La nuit, vers 1 heure et 5 heures du matin, il s’habille de ses fausses tenues de policier pour interpeller les paisibles citoyens. Ses victimes étaient sommées de lui payer de l’argent pour pouvoir partir en toute liberté. Obnubilé par sa confiance et l’appât du gain, l’escroc n’a pas fleuré les suspicions persistantes de la population de Koutiala.

C’est ainsi que, avertis par des victimes, les policiers, les vrais cette fois-ci, de la brigade de recherche de la police de Koutiala ont mis le grappin sur le faux, pris en flagrant délit, dans la nuit du 1er au 2 avril 2019.

Ce cas n’est pas isolé. À Bamako et sur les routes de voyage, des hommes armés malintentionnés se déguisent fréquemment en policiers ou militaires pour commettre des crimes et des actes de banditisme. Les tenues des forces de défense et de sécurité sont accessibles depuis ’embrasement de la crise du nord et celle du centre.

Le phénomène a atteint une telle proportion qu’il est maintenant devenu difficile pour les populations de faire la différence entre les vrais et les faux porteurs d’uniformes. A cela s’ajoute par ailleurs le comportement sans scrupule de certains véritables porteurs qui s’adonnent à toute sorte de rackets. Et finalement, la frontière entre policiers et coupeurs de route n’est plus aussi grande.

Malivox.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.