Un Malien, un masque: la 1ère phase de distribution bouclée dans le désordre

La promesse présidentielle de doter chaque Malien d’un masque se matérialise dans le plus grand désordre. Alors que beaucoup attendent encore d’entrer en possession du précieux tissu protecteur contre le Covid-19, on annonce déjà la fin de la première phase de distribution.

Le jour du scrutin du second tour des législatives, voire la veille, une grande quantité des 20 millions de masques promis par le Chef de l’Etat a été distribuée. Sans avancer de chiffres exact, IBK s’en était lui-même félicité après avoir accompli son devoir citoyen.

Toute l’inquiétude réside dans l’absence de stratégie efficace afin de doter effectivement chaque Malien d’un masque afin de se protéger du Coronavirus.

Le 26 avril, l’ORTM annonçait avoir reçu 1.000 masques lavables pour son personnel fabriqués par l’armée malienne. 5.000 autres ont été remis aux Chefs de quartiers de la commune VI de Bamako et 1.000 à l’association malienne des personnes handicapées physiques.

Le prêcheur Chouala Bayaya Haidara avait également reçu un lot le 25 avril dernier. « Merci IBK. Le président m’a offert mille masques pour distribuer », s’était-il réjoui.

Cette stratégie désordonnée ne peut qu’aboutir à l’exclusion d’une grande partie des Maliens. Sans un plan unique, on peut craindre que certains Maliens se retrouveront avec plusieurs masques du programme présidentiel pendant que d’autres n’en verront même pas la trace.

En effet, rien n’empêche qu’un agent de l’ORTM en bénéficie triplement, par exemple. Il pourrait en avoir sur son lieu de travail, dans son quartier et via Chouala s’il est proche du prêcheur.

Malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*