Un soldat au front réclame « la vérité » sur un hélicoptère qui aide les terroristes

Mali – L’incompréhension gagne du terrain au sein des soldats au front depuis la révélation sur un hélicoptère au service des terroristes. Une « puissance étrangère » aiderait les terroristes et un soldat déployé sur le terrain réclame la lumière sur cette affaire.

Un camp de l’armée malienne a été la cible d’une attaque meurtrière le 21 avril dernier à Guiré, dans le cercle de Nara (région de Koulikoro). Au moins 11 militaires ont perdu la vie au cours de l’assaut revendiqué par le GSIM, le groupe terroriste d’Iyad Ag Ghali. D’après une récente révélation, l’unité terroriste responsable de l’attaque aurait été appuyée par un hélicoptère quelques jours après l’offensive.

« Un hélicoptère inconnu a survolé deux fois la zone de Gomacoura courant journée du 24/04/2019 à 1000Z et à 1600Z. Dit hélicoptère a atterri dans un buisson près de Farabougou vers 1600Z au milieu d’un dispositif temporaire établi par les GAT qui ont attaqué Dioura et Guiré », a-t-on appris d’une source documentaire de sécurité.

Le témoignage d’un militaire au front corrobore cette enquête. « je suis un témoin oculaire de la dite allégation, tellement surpris Walaye certains de nos éléments ont cherché des abris, puisque visiblement l’avion était méconnu de tous », raconte le soldat dans un message envoyé sur Facebook à l’activiste Djimé Kanté. « La même nuit, on a assisté à un défilé de drones survolant le même lieu pendant des heures », ajoute-t-il.
Ce mouvement suspect de l’hélicoptère pourrait signifier une seule.

« Une puissance étrangère (État), ou une personne morale (Organisation internationale, ONG) pourrait apporter son soutien matériel, financier ou moral aux groupes armés terroristes (GAT) évoluant sur le territoire du Mali contre l’État malien. Un acte dont il est question est hostile et tend à déstabiliser davantage l’État malien », conclut la source documentaire de sécurité.

Au front, cet événement suscite des interrogations. À quelle entité appartient cet hélicoptère ? Qu’a-t-il fourni aux terroristes ? Autant de questionnements pour lesquelles, le soldat anonyme réclame la vérité. « Juste la vérité », même si lui et ses compagnons restent déterminés à défendre leurs positions, « engagés corps et âme jusqu’à notre dernier souffle inchallah ».
Malivox.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.