Un soldat de la MINUSMA tué, quatre autres blessés dans la région de Mopti

Mopti (Mali) – Un militaire de la MINUSMA a perdu la vie le 20 avril suite à l’explosion d’une mine ou d’un engin explosif (IED) sur l’axe Douentza-Boni, a annoncé la mission de l’ONU au Mali. Quatre autres soldats onusiens ont été blessés dans les mêmes circonstances.

Cette attaque à l’engin explosif intervient au moment où la MINUSMA a renforcé sa présence à Mopti et d’autres localités du centre du Mali. Selon la mission, elle appuie les opérations de l’armée malienne dans la zone.

Après l’attaque du 20 avril, une force de réaction rapide a immédiatement été déployée. Ce qui a produit des résultats notables sur le terrain.

« Les Casques bleus ont réagi de manière proactive et robuste ce qui a permis de neutraliser et de détenir des assaillants », a affirmé le Commandant de la Force, Dennis Gyllensporre.

Mohamed Saleh Annadif, le chef de MINUSMA, a réaffirmé la détermination des soldats de l’ONU à continuer leur mission pour le retour de la paix au Mali. Il a rendu hommage au casque bleu tué et souhaité prompt rétablissement aux blessés.

« Enfin, il a exprimé ses condoléances au Gouvernement du Mali dont les Forces armées (FAMas) ont récemment subi des attaques similaires », indique par ailleurs un communiqué de la mission.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.