Urgent: IBK dissout la cour constitutionnelle du Mali

Dans une nouvelle adresse à la nation ce 11 juillet, le Président de la République a annoncé la dissolution de la cour constitutionnelle du Mali.

« J’ai décidé d’abroger le décret de nomination des membres restants de la Cour constitutionnelle et d’aller vers la mise en œuvre des recommandations issues de la mission de CEDEAO », a-t-il déclaré.

Cette décision fait suite à deux jours de désobéissance civile initiée par les leaders du M5RFP. Les journées du vendredi et samedi ont été marquées par des violences meurtrières à Bamako. Des émeutes et affrontements entre forces de l’ordre et manifestants ont éclaté dans plusieurs quartiers de la capitale.

Des arrestations des responsables du mouvement ont radicalisé les protestataires dont certains ont tenté de s’attaquer au domicile de la présidente de la cour constitutionnelle.

La dissolution de cette institution par le Président de la République n’est pas conforme à loi, d’après des spécialistes. Le Président, dans son discours, a affirmé « mesurer la gravité, mais que ne ferait-on pour le salut national », s’est-il justifié.

Malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*