Yorosso : L’Opération Frago « Kélètigui-1 » jugée satisfaisante

Image d'illustration

Dans le cadre de la sécurisation des personnes et de leurs biens dans le secteur de Yorosso, les FAMa mènent depuis un peu d’un mois une vaste opération dénommée Frago Kélètigui. Cette opération coordonnée par l’État-major général des Armées vise à mettre fin en un temps record aux activités des groupes armés terroristes dans ce secteur en proie à l’insécurité depuis plusieurs mois maintenant.

Pendant un mois, les FAMa venues de Kati et de Sikasso ont opéré de manière coordonnée avec les populations d’une dizaine de villages à savoir Boura, Mahou, Koury, Ménamba, Vanéki, N’Gorola, Ouafrouma, Mougna, Yasso, Tiancoro et Yacrissi.

Cette démonstration de force a permis d’une part de dissuader les actes de banditisme et de terrorisme souvent répétés dans ces zones et d’autres parts de jeter les bases d’une relation féconde avec ces communautés pour un futur déploiement profond dans la zone.

Aux dires du chef PC. Tactique avancée à Yorosso, le lieutenant-colonel Kader Konaté, l’objectif de cette opération est de neutraliser les groupes armés terroristes qui sévissent dans la zone comprise entre Boura-Koury-Yorosso et Mahou et surtout le long de la frontière avec le Burkina Fasso. ‘’ Il s’agit d’interdire cette zone à l’ennemi qui commencent à s’implanter et à terroriser les populations civiles’’, a-t-il insisté.

Pour sa part, le coordinateur des Forces de l’opération Kélètigui, le capitaine Gaoussou Diarra se montre très rassurant à l’heure du bilan. Selon lui, la situation sécuritaire actuelle est plus qu’encourageante, l’ennemi a été repoussé au-delà de la frontière avec le Burkina-Faso. Aussi, se réjouit-il le capitaine Diarra de la belle collaboration entre les FAMa et les populations civiles. Selon lui, c’est grâce à cette franche coopération que l’ennemi a pu être débouté au-delà de nos frontières. Malgré cette formidable entente, il a invité les populations à plus d’engagement afin que le secteur retrouve définitivement la paix et la quiétude.

Cette présence des FAMa dans la zone de Yorosso a été chaleureusement appréciée par les autorités administrative et communale. ‘’L’arrivée de l’Armée à Yorosso est vraiment salutaire. Depuis qu’elle est là, on n’a pas eu d’échos de mouvements de ces bandits armés, alors qu’il ne se passait pas un seul jour où la psychose d’une attaque imminente ne traumatise les populations. Nous aspirons à l’implantation d’un camp militaire à Boura afin d’éradiquer définitivement cette situation’’, a soutenu le préfet de Yorosso, M. Abdel Yattara. Des propos soutenus également par le maire de la ville.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp: 👇
Ici 👉 http://bit.ly/2zYtWVO
Ou 👉 http://bit.ly/30Pzjl9

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*